Take a Seat ! Prenez un siège ! Tabourets à caryatides - LUBA - Cariatid stools

For English, click here

Depuis l'antiquité, les cariatydes frappent notre imagination
Les sculpteurs grecs et romains ont abondamment utilisé cette symbolique

Etymologie
D'après Vitruve, architecte romain ayant vécu au 1er siècle avant JC,  leur nom viendrait de la ville de Karyes (près de Sparte). Celle-ci s'étant alliée aux Perses, les habitants furent exterminés en -368 par les autres Grecs, et leurs femmes, réputées pour leur force et leur beauté, réduites en esclavage et condamnées à porter les plus lourds fardeaux. 
Mais les cariatides en tant qu'éléments architecturaux existaient longtemps avant cet évènement..

-------
En Afrique noire également, les cariatides sont très prisées
Elles peuvent être la base d'un appui-nuque, d'un tambour, d'une coupe de divination, d'un tabouret.
On peut en observer notammnent chez les Dogon du Mali, les Senufo de Côte dIvoire, les Baga de Guinée, les Yoruba du Nigeria, les Bamileke du Cameroun. En Afrique Centrale également , chez les Yaka, les Tshokwe, les Mangbetu, les Songye, les Hemba, et bien sûr chez les Luba

Les sièges les plus anciens connus des Luba n'étaient pas figuratifs, ils consistaient en deux plateaux reliés par quatre montants, (De Grunne, p7; Van Wassenhove,p52)

Il semble que l'âge d'or des cariatides débute au 19ème siècle

Tabourets à cariatides LUBA


Ancienne (avant 1945) reproduction en plâtre d'un tabouret du Maître de Buli *


Les tabourets sont pour les Luba les symboles les plus importants du pouvoir politique
Leur nom local est Kipona, ou Kihona, ou encore Lupona
Pour François Neyt, Ils font le lien entre le pouvoir du chef et celui des ancêtres et des génies

D'après Mary Nooter Roberts, les sièges stimulent la "mémoire locale", ils situent le pouvoir et la mémoire dans l'espace
L'appelation de trône est pertinente puisque que leur usage est indispensable à l'intronisation du monarque (Daniel Hourdé, Atlantes et caryatides).
 L'empire LUBA était une constellation de petits royaumes et de chefferies de Luba ou de peuples "lubaïsés", avec des styles très différents  d'une région à l'autre
Ainsi, sept  centres de style  ont été référencés par François Neyt




Exceptionnel tabouret LUBA 



Tabouret à caryatide LUBA de l'est


Tabouret Luba Kanyok


Tabouret Luba Shankadi

 BIBLIOGRAPHIE - BIBLIOGRAPHY :


- Cariatides Luba Hemba, pour une histoire de l'art des sièges à cariatides des styles Luba et Lubaisés, Bernard de Grunne, catalogue d'exposition Parcours des Mondes, Paris, 2017
- Atlantes et Caryatides.Trônes d'Afrique Noire, Galerie Ratton - Hourdé, 2004
- LUBA, aux sources du Zaïre, François NEYT, Editions du Musée Dapper, 1993

- LUBA, Visions d'Afrique, Editions 5 Continents, Mary Nooter Roberts et Allen F. Roberts, 2006
- MEMORY, Luba Art and the Making of History, Mary Nooter Roberts, 1996
- LE MAÎTRE DE BULI, Maître isolé ou «atelier», Essai de catalogue raisonné Hemba, Luba, Claude-Henri Pirat, Tribal Arts, le monde de l'art tribal N°10, Eté 1996
- Sièges de l'Afrique centrale, Donatienne Van Wassenhove, Tervuren, Musée Royal de l'Afrique Centrale, 1996
- Design en Afrique. S'asseoir, se coucher et rêver, 
Christiane Falgayrettes-Leveau, Viviane Baeke, Christiane Owusu-Sarpong, Rahim Danto Barry, Joëlle Busca, Éditions Dapper, 2012.

Lire aussi 
Lupona (Tabouret Royal) Kayumba-Museka (Tabouret cariatide), Adenike Cosgrove, www.imodara.com

*Tabouret du Maître de Buli
D'après Sotheby's (Sotheby"s Paris 30/11/10) seulement 6 sièges de ce type ont été répertoriés
1) British Museum, réf. 19056-13-1, 52 cm, collecté avant 1905, acquis de Roland Ward. Bois léger.
2) MRAC Tervuren, inv. RG 49379 53, 3 cm. Don du Dr Bertrand, collecté en 1896-1897, bois dur et lourd, identifié comme Albizzia antunesiana.
3) Linden Museum Stuttgart, inv. 38229., 53 cm. Don de M. Chrapkowski, Conseiller du gouvernement impérial à Dar-es-Salam. Bois dur et lourd.
4) Museum für Völkerkunde, Leipzig, inv. 2667, 47 cm. Don de M. Schuller en 1900, bois dur et lourd.
5) Etnografisk Museer, Oslo, inv. 17.775, 50 cm, collecté sur la route Kasongo-Kabambare entre 1894-1904. Don du capitaine Hans-Frédérik Sundt avant 1906, bois léger.
6) Collection Harry Bombeeck, 50, 8 cm, collecté en 1896 et rapporté en 1899, bois dur et lourd.


ENGLISH
Since antiquity, caryatids strike our imagination
Greek and Roman sculptors regularly used this symbolism

Etymology
According to Vitruvius, a Roman architect who lived in the 1st century BC, their name comes from the town of Karyes (near Sparta). The latter having allied itself with the Persians, the inhabitants were exterminated in -368 by the other Greeks, and their women, renowned for their strength and their beauty, reduced to slavery and condemned to carry the heaviest burdens.
But caryatids as architectural elements existed long before this event.

-------
In black Africa too, caryatids are very popular
They can be the basis of a neckrest, a drum, a divinatory cup, a stool.
It is observed in particular among the Dogon of Mali, the Senoufo of Côte d'Ivoire, the Baga of Guinea, the Yoruba of Nigeria, the Bamileke of Cameroon. Also in Central Africa, among the Yaka, the Tshokwe, the Mangbetu, the Songye, the Hemba, and of course among the Luba

The oldest known seats of the Luba were not figurative, they consisted of two trays connected by four uprights, (De Grunne, p7; Van Wassenhove, p52)

It seems that the golden age of caryatids began in the 19th century


LUBA Cariatid stools


Old (before 1945) reproduction of a "Master of Buli" stool *


Stools are for the Luba the most important symbols of political power
Their local name is Kipona, or Kihona, or Lupona.
For François Neyt, They make the link between the power of the chief and that of the ancestors and geniuses

According to Mary Nooter Roberts, seats stimulate "local memory", they locate power and memory in space
The appellation of throne is relevant since their use is essential to the enthronement of the monarch (Daniel Hourdé, Atlanteans and caryatids).
The LUBA empire was a constellation of small kingdoms and chiefdoms of Luba or "Lubaised" peoples, with very different styles from region to region
Thus, seven style centers have been referenced by François Neyt




Exceptionnal  LUBA stool 



Cariatid stool Eastern LUBA 


Luba Kanyok stool


Luba Shankadi stool

 BIBLIOGRAPHIE - BIBLIOGRAPHY :


- Cariatides Luba Hemba, pour une histoire de l'art des sièges à cariatides des styles Luba et Lubaisés, Bernard de Grunne, catalogue d'exposition Parcours des Mondes, Paris, 2017
- Atlantes et Caryatides.Trônes d'Afrique Noire, Galerie Ratton - Hourdé, 2004
- LUBA, aux sources du Zaïre, François NEYT, Editions du Musée Dapper, 1993

- LUBA, Visions d'Afrique, Editions 5 Continents, Mary Nooter Roberts et Allen F. Roberts, 2006
- MEMORY, Luba Art and the Making of History, Mary Nooter Roberts, 1996
- LE MAÎTRE DE BULI, Maître isolé ou «atelier», Essai de catalogue raisonné Hemba, Luba, Claude-Henri Pirat, Tribal Arts, le monde de l'art tribal N°10, Eté 1996
- Sièges de l'Afrique centrale, Donatienne Van Wassenhove, Tervuren, Musée Royal de l'Afrique Centrale, 1996
- Design en Afrique. S'asseoir, se coucher et rêver, 
Christiane Falgayrettes-Leveau, Viviane Baeke, Christiane Owusu-Sarpong, Rahim Danto Barry, Joëlle Busca, Éditions Dapper, 2012.

read also
Lupona (Tabouret Royal) Kayumba-Museka (Tabouret cariatide), Adenike Cosgrove, www.imodara.com


Laissez un commentaire - Leave a comment

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés - Please note, comments must be approved before they are published