MC1609  Superbe statue Katanda LEGA Figure African Tribal Art Congo Rdc

MC1609 Superbe statue Katanda LEGA Figure African Tribal Art Congo Rdc

Prix régulier €1,200.00 Solde

For English,  please have a look below

CONGO RDC

 Statue Katanda LEGA

Très belle sculpture représentant Katanda

L'aphorisme lié à la statuette est le suivant
"Je t'ai aimé; 
les attouchements érotiques détruisent les Justes et les Bons; ils ont détruit Katanda"

Bien que signifiant littéralement "tapis, paillasse", le terme désigne également une personne méchante, au mauvais caractère, quelque chose de négatif, de diabolique,  et  l'expression  Katanda ke ibazi, renvoie  à une invasion sauvage de fourmis rouges

 La statue est utilisée dans les rites pour souligner les aspects positifs et négatifs du code d'éthique du bwami

Dans Ethique et Beauté, Daniel Biebuyck outre les significations données ci avant, décrit aussi Katanda en femme mauvaise, instable et adultère ou encore un séducteur initié de haut rang
Katanda est utile pour rappeler les sanctions sévères réservées à ceux qui enfreignent les règles morales

Pour des statues similaires, voir Plisnier, pages 328 et 329, Secrets d'Ivoire, ill138, La sculpture des Lega p126 et 127, Ethique et Beauté, p121

--------

Les statuettes utilisées dans le cadre du culte du Bwami sont appelées génériquement Iginga  

Propriétés collectives, sacrées, elles sont gardées au secret, en général dans des paniers en osier fermés. Leur usage est réservé sauf exceptions, aux passages vers les niveaux supérieur (Yananio) et suprême (Kindi)

La statue est indissociable de l'aphorisme qui y est associé

Le Bwami est une association hiérarchisée par grades qui organise la structure sociale et assure la stabilité de la communauté Lega
Chaque passage de niveau donne lieu à des rites d'initiation où l'on parle, chante, danse, mime et expose. Une multitude d'aphorismes sont employés lors des récits et des chants
"L’objectif est de formuler et d’interpréter de multiples manières symboliques les principes, les valeurs morales et philosophiques et les règles du bwami, à chacun et de les inculquer, et d’accorder aux initiés l’attirail pertinent à leur niveau de grade ainsi que leurs références symboliques, et de transmettre le pouvoir, le prestige et les privilèges qui en résultent" (Biebuyk, Sculptures don not speak 2010)

Les Lega sont un peuple forestier bantou d'Afrique centrale, établi dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), dans les provinces du Sud-Kivu et du Maniema. 

Caractéristiques:
 
TYPE D'OBJET: Statue, statuette, figurine
.GROUPE ETHNIQUE: Lega- Warega.
PAYS D'ORIGINE: République Démocratique du  Congo 
 (ex Congo Belge, ex Zaïre).
Provinces : Sud-Kivu et Maniema.
MATERIAU: Bois
DIMENSIONS: Hauteur : 30.5 cm.
34.5 cm avec le socle
ETAT : Moyen
Voir photos.
AGE PRESUME: 1930 - 1940
-------------------------- 
Retrouvez nous sur les réseaux sociaux:
Find us on social networks:

Bibliographie - Art Lega - Bibliography:

- Lega. Ethique et Beauté au coeur de l'Afrique. Daniel P. Biebuyck. 2002. KBC.
- Joyaux Lega de la collection Benoît Rousseau. Viviane Baeke, MRAC et Benoît Rousseau. 2013. BRUNEAF.
- A la recherche du sens du Bwami, au fil d'une collection pas comme les autres. Viviane Baeke. Sans date. Musée royal de l'Afrique central.
- La sculpture des Lega. Daniel P. Biebuyck. 1994. Galerie Hélène et Philippe Leloup- Paris-New-York.
- The arts of Zaïre, Vol II Eastern Zaïre. Daniel P. Biebuyck, 1986, University of California Press.
- L'art des Lega d'Afrique centrale, Elizabeth L. Cameron. 2013, Musée du quai Branly.
- Lega Culture. Art, Initiation and Moral Philosophy Among a Central African People. Daniel P. Biebuyck. 1973. University of California Press.
- Les Lega et leur art. Sur les traces d’un rêveur égaré au Congoland Emile-Alexandre Georges. 2005. Musée royal de l'Afrique centrale.
- L'Art Lega - Grandeur et Humilité. Dans la collection Vallois, Valentine Plisnier et Michel Boulanger, 2016
Sculptures do not speak. The Balega made them speak, Daniel P. Biebuyck Cahiers de littérature orale 67-68: 69-81, 2010

--------------------------

CONGO DRC

LEGA Katanda Figure

Very beautiful sculpture representing Katanda

The aphorism related to the statuette is the following
"I have loved you; erotic touching destroys the Righteous and Good people; they have destroyed Katanda"

Although literally meaning "mat,", the term also refers to a mean, bad-tempered person, something negative, evil, and the expression Katanda ke ibazi, refers to a wild invasion of red ants

The statue is used in rituals to highlight the positive and negative aspects of the bwami's code of ethics

In Ethics and Beauty, Daniel Biebuyck, in addition to the meanings given above, also describes Katanda as a bad, unstable and adulterous woman or even a high-ranking initiated seducer.
Katanda is useful as a reminder of the severe penalties reserved for those who break the moral rules

For similar statues, see Plisnier, pages 328 and 329, Secrets d'Ivoire, ill138, La sculpture des Lega p126 and 127, Ethics and Beauty, p121

---------------
The figures used in the cult of the Bwami are generically called Iginga

Collective, sacred properties, they are kept in secret, generally in closed wicker baskets. Their use is reserved at passages to the upper (Yananio) and supreme (Kindi) levels

The figure is inseparable from the aphorism associated with it

The Bwami is a hierarchical association by ranks which organizes the social structure and ensures the stability of the Lega community
Each change of level is accompagned with initiation rites where people talk, sing, dance, mime and exhibit. A multitude of aphorisms are used in stories and songs

The aim is to formulate and to interpret in multiple symbolic ways principles, moral and philosophical values and rules of bwami, to each and inculcate them, and to bestow upon the initiates the paraphernalia pertinent to their grade level together with their symbolic references, and to convey the resulting power, prestige and privileges. (Biebuyk, Sculptures don not speak 2010)
The Lega are a Bantu forest people of Central Africa, established in the east of the Democratic Republic of Congo (DRC), in the provinces of South Kivu and Maniema.

Characteristics:

TYPE OF OBJECT: Figure, statue, figurine.
ETHNICAL GROUP: Lega – Balega - Warega.
ORIGINE: Democratic Republic of Congo.
(ex Belgian Congo, ex Zaïre).
Sud Kivu and Maniema provinces
MATERIAL: Wood
DIMENSIONS: About 12 inches high (30.5 cm)
About 13 1/2" with the base (34.5 cm)
CONDITION: Medium
Please have a look on the pictures.    
ESTIMATED AGE:  1930 - 1940